Ministère de la Culture:

Partenaire chargé de la mise en œuvre du projet au niveau national, son rôle consiste à : (i) superviser la mise en œuvre du projet et organiser des échanges réguliers avec le PNUD et les autres parties prenantes pour garantir le bon déroulement des activités du projet; (ii) élaborer un plan national pour les parcs culturels; (iii) mettre au point des plans d’aménagement pour les parcs culturels du Tassili N’Ajjer et de l'Ahaggar;(iv) élaborer des plans d'actions en faveur de la biodiversité dans les parcs culturels nouvellement créés; (v) promulguer des décrets et autres textes juridiques pour soutenir et réguler la création et la gestion des parcs culturels en Algérie; (vi) veiller à mettre en place une stratégie de reproduction du projet en coordination avec toutes les autres organisations concernées; (vii) assurer le cofinancement du projet par l’État.

Ministère des Affaires étrangères:

Principal agent de coordination entre le gouvernement Algérien et le PNUD/FEM. il joue également un rôle clé en matière de mobilisation des autres services ministériels afin d'assurer la concertation entre ces derniers et les amener à prendre ensemble des mesures pour soutenir la mise en œuvre du projet.

Ministère de l'Intérieur et des Collectivités Locales:

Partenaire clé du projet, notamment pour les activités sur le terrain en matière de développement local, planification territoriale, et finances locales.

Ministère des Finances:

Partenaire clé pour l’examen et l'approbation des budgets du projet. Le Ministère des Finances veillera à ce que la gestion financière du projet obéit aux lois et règlements en la matière, du Gouvernement algérien et du PNUD.  Partenaire assure le financement octroyé aux parcs culturels dans le cadre du schéma directeur du Ministère de la Culture, adopté par les pouvoirs publics.  

Autres ministères clés:

D'autres ministères importants tels que le Ministère des Ressources en Eau et de l'Environnement,  le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural et de la pêche, le Ministère de l’Energie , le Ministère de l'Aménagement du Territoire , du Tourisme et de l’Artisanat, le Ministère de l’Education, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), le Ministère de l’Enseignement et de la Formation Professionnelle et autres seront des partenaires majeurs, susceptibles d’apporter d'autres ressources techniques et financières dans le cadre de leurs attributions et des activités cofinancées.