Le projet appuiera le renforcement des capacités de suivi de la biodiversité et des écosystèmes au sein des unités de gestion des parcs culturels, suivant deux axes principaux, notamment :

  1.    La capitalisation et le développement du système de suivi mis en place au cours de la première phase du projet ;
  2.    L’intégration des systèmes de suivi des deux parcs culturels au système central de suivi et d'évaluation et à la base de données à créer.

À cet égard, les principales missions de l'unité centrale de suivi et d'évaluation comprendront les tâches suivantes :

  1.    Collaborer avec d'autres organisations et institutions lors de la conception du programme en recherchant un consensus sur les priorités de suivi ;
  2.    Prendre les dispositions nécessaires pour sous-traiter certaines composantes du programme, tout en veillant au respect des conditions convenues pendant la mise en œuvre ;
  3.    Elaborer des techniques participatives simples pour la collecte des données par le personnel des unités de gestion des parcs, de telle sorte que les informations puissent être recueillies par différentes équipes et les résultats comparés en toute confiance ;
  4.    Synthétiser les données, diffuser les résultats et jouer un rôle actif en matière de planification, recherche et formation des unités de gestion des parcs ;
  5.    Veiller au partage des informations avec toutes les parties prenantes impliquées dans la conservation des écosystèmes et de la biodiversité en Algérie.

 Au niveau des sites, le projet appuiera le suivi systématique de la biodiversité et des écosystèmes, comme outil indispensable d’aide à la décision dans les parcs culturels. Le programme de suivi sera essentiellement axé sur un nombre restreint d’indicateurs, afin de générer des informations directement utiles à la planification et la gestion des parcs culturels.