Evaluation du profil environnemental du parc culturel de l’Atlas Saharien 

La direction nationale du projet « Conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et utilisation durable des services écosystémiques dans les parcs culturels en Algérie » organise, en collaboration avec l’Office National du Parc Culturel de l’Atlas Saharien, un atelier de restitution des résultats de l’étude portant « Evaluation du profil environnemental du parc culturel de l’Atlas Saharien », qui se tiendra, les 15 et 16 octobre 2017, à la maison de la culture - Abdellah Ben Krio-de Laghouat..

 

    Cet atelier de restitution vise à présenter les travaux et les principaux résultats de ladite étude engagée par le projet et menée par des experts nationaux constitués en équipe pluridisciplinaire. Il offrira une occasion aux partenaires et aux acteurs intervenant sur le territoire du parc culturel de l’Atlas Saharien d’obtenir des données récentes et fiables sur le profil environnemental du parc culturel et les différents enjeux environnementaux qui pèsent sur ses écosystèmes. Ceci avec une perspective de mettre en synergie les programmes et les interventions de façon à répondre aux exigences d’une gestion territoriale basée sur la conservation de la biodiversité et l'utilisation durable des services écosystémiques.

    Il est attendu de cette rencontre d’identifier des lignes directrices pour l’élaboration d’un plan d’action pour la conservation du patrimoine éco-culturel (PAPE)du parc culturel de l’Atlas Saharien qui couvre six wilayas (Naama, El Bayadh, Laghouat, Djelfa, M’Sila et Biskra) sur une superficie de plus de 63. 900 km2. Ce planqui sera mis en œuvre dans une premièrephase sur les sitespilotes identifiés, s’articulera autour de la mise en place d’un système de suivi de la biodiversité et d’une démarche de gestion collaborative qui seront accompagnés par un programme derenforcement de capacitéset de communication.

    L’atelier réunira les partenaires et parties prenantes du projet aux niveaux central et local, les directeurs des offices des parcs culturels, les experts etles chercheurs ainsi que les représentants desorganes de presse.

   Pour rappel, cette étude s’insère dans le cadre des activités du projet des parcs culturels algériens, qui est un projet de partenariat entre le Gouvernement Algérien et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM).Il est coordonné par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, mis en œuvre par le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et exécuté par le Ministère de la Culture. 

Programme de l'atelier: